Intégration dans l'environnement

L’intégration de l’hébergement sur son site dans son environnement fait partie intégrante de la démarche globale des Gîtes de France, mais ce thème, abordé dans le cadre de la qualification Ecogite®, va encore plus loin dans la définition des critères.
Un hébergement bien intégré dans son environnement répondra aux contraintes suivantes :
  • intégration architecturale : la structure qualifiée comme ses dépendances doivent répondre à des exigences d’intégration générale dans le paysage bâti ou naturel. L’architecture devra être respectueuse des formes, proportions, matériaux, couleurs du territoire sur lequel elle se trouve.
  • Accès voirie et parking : leur réalisation devra privilégier d’une part des emplacements ombragés avec des espèces adaptées au climat, d’autre part favoriser des revêtements de sol non bitumé ou bétonné (herbe, gravier, tout venant, pavés ou dalles enherbées,..).
  • Espaces extérieurs : les zones ludiques et de repos seront adaptées au confort d'été et au confort d'hiver (ex: zones extérieures orientées au sud à l'abri du vent, sans poussière).
  • La végétalisation : l’exploitant d’une structure d’hébergement qualifié doit se préoccuper notamment de la gestion de la ressource en eau, et apporter un soin extrême dans le choix espèces locales, à faibles besoins en eau et non allergènes ; à feuilles persistantes au Nord des bâtiments et à feuilles caduques à l'Est, à l'Ouest et au Sud. Utilisation de systèmes d'arrosage efficaces (type goutte à goutte régulé en fonction de l'hygrométrie du sol); dans le cas d’une pelouse, privilégier une pelouse rustique à faibles besoins en eau, ou une pelouse arrosée grâce aux eaux du site avec des systèmes efficaces.
  • Capteurs solaires thermiques et photovoltaïques : intégrés architecturalement en toitures, dans le plan de la toiture, en brise soleil ou au sol.
  • Superstructures, ou équipements techniques divers (paraboles, antennes, mats, pylônes.) : réaliser une intégration par rapport aux angles de vue.
  • Câbles : enterrés et/ou intégrés dans les façades.
  • Eclairages extérieurs : éclairage zoné et régulé (détection de présence.), utilisant des systèmes économes en énergie (lampes compactes fluorescentes) et n'engendrant pas de pollution visuelle pour l'extérieur.

Alsace
Aquitaine
Auvergne
Bourgogne
Bretagne
Centre
Champagne-Ardenne
Corse
Franche-Comté
Ile-de-France
Languedoc-Roussillon
Limousin
Lorraine
Midi-Pyrénées
Nord-Pas-de-Calais
Normandie
Pays de la Loire
Picardie
Poitou-Charentes
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Rhône-Alpes
Guyane
Guadeloupe
Martinique
Réunion