Gestion de l'eau

La gestion de l’eau, ressource naturelle vitale et extrêmement précieuse dans la plupart des régions françaises désormais en proie à des sècheresses régulières, et dont certaines zones sont dépendantes d’approvisionnements en eau très lointains, est un autre enjeu essentiel de la démarche de Qualification Environnementale.
La démarche permet au propriétaire de s’engager à :
  • supprimer tous les gaspillages et de réduire les consommations d’eau potable;
  • valoriser des eaux disponibles sur le site par captage (source), pompage (puits, forage) mais également par récupération (eau de pluie) en limitant les phénomènes de ruissellement.

Cet aspect de la démarche de gestion de l’eau dans les hébergements est complémentaire des exigences du cahier des charges des Gîtes de France® en matière de qualité sanitaire de l’eau et de traitement des eaux usées.

La Qualification Environnementale requiert :
  • de ne pas pouvoir arroser de jardin de surfaces de plus de 20 m2 avec de 'l’eau de ville'.
  • que toutes les chasses d’eau de l’hébergement soient équipées de dispositifs à double débit avec des quantités maximales par usage respectifs de 3 et 6 litres.
  • que toutes les pommes de douches soient équipées de systèmes de modulation de débit assurant un débit maximum inférieur à 10 litres / mn.
  • que tous les robinets éviers et lavabos soient munis d’aérateurs (débit maximum >10 litres/ mn).
La Qualification Environnementale préconise en outre :
  • La mise en place de citernes de récupération d’eau de pluie, valorisant notamment les eaux de ruissellement de toiture, pour satisfaire les besoins en eau extérieurs aux bâtiments (arrosage) mais aussi pour l’alimentation en eau des toilettes. Ces installations devront mettre en oeuvre des dispositifs conformes aux exigences de la DDASS. Cette récupération pourrait devenir obligatoire à terme pour l’attribution de la Qualification Environnementale.
  • La recherche d’une utilisation des eaux captées ou pompées sur le site, là encore de manière conforme aux exigences de la DDASS.
  • L’absence de fuites à tous les points d’eau et chasses d’eau.
  • L’arrosage nocturne économe en eau (sauf interdiction préfectorale).

Gestion des déchets

les exigences en matière de gestion des déchets répondent à la fois :
  • à un souci de cohérence globale de la démarche environnementale entreprise.
  • à la demande spécifique d’une clientèle pour laquelle c’est une thématique environnementale prioritaire, d’ailleurs traitée de manière sérieuse dans de nombreuses villes de France et d’Europe.
La Qualification Environnementale requiert dans ce domaine :
  • l’existence d’une possibilité de tri sélectif sur le site de l’hébergement et à proximité de celui-ci, cette zone pouvant être commune à plusieurs hébergements.
  • l’accessibilité de ce local par les occupants de la structure et le repérage des poubelles et bacs de tri sélectif.
  • l’existence d’un nombre de bacs correspondant au maximum recyclable sur la zone de collecte concernée, avec au minimum une séparation du verre, des emballages plastiques et du papier carton. En outre une boite spécifique sera disponible pour les déchets dangereux (en particulier les piles et autres accumulateurs).
La Qualification Environnementale préconise en outre :
  • la gestion des déchets organiques par compostage (en cas de jardin à disposition).
  • le recours privilégié aux produits d’entretien écologiques.
  • le recours à des produits phytosanitaires biologiques.

Alsace
Aquitaine
Auvergne
Bourgogne
Bretagne
Centre
Champagne-Ardenne
Corse
Franche-Comté
Ile-de-France
Languedoc-Roussillon
Limousin
Lorraine
Midi-Pyrénées
Nord-Pas-de-Calais
Normandie
Pays de la Loire
Picardie
Poitou-Charentes
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Rhône-Alpes
Guyane
Guadeloupe
Martinique
Réunion